Avant que j’oublie (car une fois que je suis parti dans mes élucubrations traditionnelles…) : Festi Noël a lieu à la salle polyvalente de Wavrin, rue Salengro, ce samedi 17 décembre 2016 de 14h à 22h  (voire plus) et ce dimanche 18 de 11h à 19h. J’y serai presque tout le week-end. (j’arriverai vers 13h le dimanche)

Pour changer des titres à la mords-moi-le-noeud de mes dernières publications ici, j’ai opté cette fois-ci pour un titre on ne peut plus équivoque. Et bah oui, tout est déjà dit, ou presque ! Avis aux amis et voisins wavrinois, je ferai ma première sortie en tant qu’écrivain dans ma propre ville ce week-end. Pourquoi attendre le prochain salon du livre local ? C’est tellement mieux de tenter l’aventure durant un événement sur le thème de nos saturnales modernes. Je suis sûr qu’un livre se déguste aussi facilement qu’un toast au foie gras. Je suis sûr qu’un livre est un cadeau plus supportable (pour le reste de la famille) que la mitraillette à pétard du petit Kylian. Je pourrais également ajouter le fait que mes livres calent bien certains meubles, ou encore qu’ils sont bons pour allumer la cheminée mais, non, il vaut mieux m’arrêter là niveau argumentation commerciale.

Alors oui, cette expérience a tout pour me plaire: je m’y suis lancé sur un coup de tête sans savoir ce que cela donnera. Je doute fortement que le badaud s’attende à voir un écrivain vendre ses bouquins à ce genre de manifestation, et ça c’est amusant ! Par ailleurs, je serai bien le seul auteur présent : inutile de réfléchir aux raisons pour lesquelles ce sera le cas : l’idée ne semble simplement pas super viable.

Mais ce n’est pas grave. Fidèle à mon statut de petit nouveau dans le milieu, mon objectif du week-end est aussi humble que simple : faire connaître mon activité d’écrivain. Pour cela, nul besoin de vendre des tonnes de bouquins, j’ai juste besoin d’afficher une présence. Je suis les conseils avisés des bienveillants Adeline et Emmanuel avec qui j’ai échangé au salon du livre d’Annoeullin, je me fais voir. (ce qui n’est pas de la tarte vu mon caractère réservé).

Et puis, je ne serai pas uniquement présent pour mes livres. Les jeunes de l’association de danse que je préside proposeront un spectacle d’environ une demi-heure le samedi à 18h. Un moment de partage sympathique en perspective, en particulier avec mon bon petit groupe de 12-13 ans (je suis bien tombé cette année, ils sont adorables, tellement adorables qu’ils prennent l’initiative de prévoir un goûter pour marquer le coup, j’ai de la chance hein ! :-)).

Dernière chose, en grand passionné de jeux que je suis, et parce qu’une fête sans jeu n’est à mon sens pas vraiment une fête. J’amènerai une sélection de jeux sympas et détendus à consommer sans modération. Il y aura une deuxième table à mon stand spécialement prévue pour les amis (ou futurs amis) en quête de sensations ludiques. Vous avez compris ? Vous êtes tous les bienvenus 😉

Pour terminer avec cette bafouille, je tiens à m’excuser auprès de Cocac Cola, je n’ai pas respecté leur volonté en illustrant cet article d’un père Noël bleu et blanc. (Pour votre culture générale, c’est à Coca Cola que le père Noël contemporain doit son rouge et blanc. Si si, je vous assure.) Et oui, je suis un vrai rebelle ! Cela fait peur hein ! 😉

Joyeuses fêtes à ceux que je ne verrai pas ce week-end. 🙂